Accès Membres
 
Login

Mot de passe

Mot de passe oublié ?
 
 Qui sommes-nous ? 
 Réduire ses déchets 
 Trier, c'est redonner vie 
 En route pour la déchèterie 
 Protéger notre planète 
 Contactez-nous 
 
 
Trier c'est redonner vie
  CATÉGORIES

Le compostage en tas
C’est le dispositif le plus simple si l’on dispose d’un grand jardin avec beaucoup d’arbres et de buissons, une grande pelouse et/ou un jardin potager.

Il s’agit simplement d’entasser dans un endroit ombragé du jardin, tous vos déchets organiques tout en respectant certaines règles essentielles du compostage.

Sur un espace de terre labourée (pour permettre les échanges de décomposeurs, micro-organismes, vers, insectes, champignons…), d’abord disposer une couche composée de matériaux grossiers tels que des tiges ou des branchages coupés en morceaux ou en broyat.

Sur cette première couche, déposer chaque jour les déchets de cuisine et du jardin. Il faut veiller à toujours mélanger des déchets très humides avec des déchets plus secs comme des branches broyées, des copeaux ou des feuilles que l’on garde en réserve. La tonte de pelouse sera préalablement séchée ou ajoutée en très petites quantités.

Le tas sera protégé de la pluie par une bâche et du carton épais, cependant l’air doit pouvoir circuler. Si ces conditions sont respectées, la température du tas de compost doit s’élever rapidement dans les jours qui suivent sa mise en place. La température au sein du tas peut atteindre 70°C. L’élévation de température signifie que les organismes décomposeurs sont entrés en action. Les températures entre 50 et 60°C sont idéales car elles permettent la destruction complète des semences et des organismes porteurs de maladies.

Il existe plusieurs phases du compostage
- De 0 à 3 semaines : forte température et décomposition
- De 3 à 9 semaines : transformation
- 27 semaines et plus : maturité

Il faut retourner le tas régulièrement toutes les 4 semaines en le mélangeant et en l’aérant soigneusement. Si l’on constate que le tas est trop sec, il y a lieu de le mouiller légèrement. Au bout de 6 mois à un an après le début du compostage, un compost mûr est prêt à être utilisé. La durée du compostage peut varier en fonction de la saison, de la température extérieure et du type de matériaux organiques à décomposer.

Comment reconnaître un bon compost ?
Entre 1 et 3 mois, le compost est dit »jeune ». On peut encore reconnaître certaines substances organiques qui ne sont pas entièrement décomposées. On y trouve beaucoup de vers de terre. Entre 6 et 12 mois, le compost est dit »mûr », il a un aspect d’un terreau uniforme. Les déchets (à l’exception des plus gros morceaux de bois ou de coquilles de noix par exemple) sont entièrement décomposés. Il dégage une odeur d’humus de forêt.
 
 
Compostage, mode d'emploi !
Des conseils utiles et pratiques pour bien commencer.

Cliquez ici
 
 

Connaissez-vous le lombricompostage ?

Une méthode de compostage à découvrir !

Cliquez ici
 
 

Mode d'emploi comment utiliser le compost ? Télécharger le PDF
 
Le site du Syndicat Mixte du Bergeracois pour la Gestion des Déchets en un clic.
 
Qui sommes-nous ?
Réduire ses déchets
Trier, c'est redonner vie
En route pour la déchèterie
Protéger notre planéte
En savoir plus
 
Présentation
Le mot du président
Fonctionnement
Actualités
Actions / Animations
Rapports - Comptes rendus
Introduction
A l'école
Au travail
A la maison
Aux courses
En vacances
Introduction
Le sac jaune
Le centre de tri
Colonne à verre
Le compostage
Le réemploi
Le sac noir
ISD-ND
Récapitulatif
Quelques chiffres
Fonctionnement
Les déchèteries du SMBGD
Accés aux professionnels
Accés aux particuliers
Les déchets accueillis
Introduction
Moins polluer l'air
Économiser l'eau
Économiser l'énergie
Respecter la nature
Les énergies renouvelables
Logos et labels
Liens utiles
Lexique
Chiffres clés
Extranet
Retour Zone Membres
 
 Conditions d'utilisation 
 Mentions légales 
 Accueil 
 Contact 
 Plan d'accès 
 Realisation Yellow Agence Internet